“rien n’a d’importance, parce que tout commence pour finir”

Voilà, maintenant que mon manuscrit navigue entre les mains de celles et ceux qui voudront bien le lire, il est grand temps de m’occuper l’esprit à un nouveau projet. Le cerveau est en partie libéré, les idées sont là, déjà esquissées de quelques lignes ou quelques pages. Il ne me reste plus qu’à choisir dans quel océan je vais plonger en premier. C’est un moment excitant.

Lecture de deux excellents livres pour ados, dernièrement : “Rien” et Guerre, et si ça nous arrivait ?” de la danoise Janne Teller. Des textes durs, sombres, parfois violents, mais d’une immense intelligence. Elle y parler de la mort, de l’avenir, de politique, du sens de la vie. C’est fin et touchant, plein de vérité. Je ne sais pas comment les adolescents reçoivent ces textes, mais en tous cas, ce sont des livres que tous les adultes devraient avoir eu entre les mains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *