Biographie

Coline Pierré est née en 1987.
Elle a grandi en Alsace, a vécu dans différentes ville et habite aujourd’hui à Nantes. Elle a publié son premier roman (pour enfants) en 2013.

Comme c’est une fille, elle est autrice ou écrivaine. Pas écrivain, ni auteur, ni auteure. 🙂

Elle écrit des romans, des albums et des nouvelles pour les enfants, les adolescents et les adultes et publie chez de nombreux éditeurs : Le Rouergue jeunesse, L’école des loisirs, Flammarion, Poulpe Fictions, Mango, La Plage… Elle a également publié un essai sur la fiction et les fins heureuses en littérature et au cinéma, intitulé Éloge des fins heureuses. Elle travaille régulièrement en collaboration avec d’autres écrivain.es ou dessinateurices. Pour la scène, elle créée, lit et met parfois en musique des lectures musicales, dessinées, performées… en duo ou en trio avec d’autres artistes.
Son travail s’intéresse notamment à la question du langage, à l’écologie, aux animaux, au féminisme, au rapport que tissent réel et imagination, à la puissance politique de l’invention. 

Avec son complice Martin Page, elle mène parfois des projets un peu fous, comme la création de Monstrograph, un laboratoire d’édition qui publie des livres dessinés à la main, de petits essais iconoclastes et des ouvrages collectifs qui interrogent les conditions de vie et de travail des artistes aujourd’hui.

Le reste du temps, elle apprend à danser les claquettes, elle chante, elle collectionne les instruments de musique bizarres (theremin, qchord, la lame sonore, stylophone…).

Elle essaie d’utiliser autant que possible l’écriture inclusive et elle défend ce choix dans ce texte.

© Manon de Lastens
Retour en haut