Dai Loc

Chouette nouvelle, un restaurant vietnamien / chinois / thaïlandais (les propriétaires sont vietnamiens) vient d’ouvrir à côté de chez nous : le Dai Loc. Nous l’avons testé hier soir et leur cuisine est excellente et pas très chère (les nems sont terribles, les brochettes poulet-crevettes-ananas aussi). Bien sûr l’organisation n’est pas encore parfaite (ils ne sont ouverts que depuis quatre jours) mais cela ne devrait pas tarder. Il est situé à l’intersection de la rue Desaix et de la rue François Farineau et il vaut le déplacement.

Je viens de terminer le second livre de Fanny Salmeron, “Le travail des nuages”, et j’avais déjà beaucoup aimé son premier roman. J’aime vraiment son écriture fluide comme la pensée, avec toujours cette référence à l’enfance. Disons alors : une pensée qui garde de l’enfance sa douceur, sa spontanéité et sa fantaisie, son besoin de dire l’injustice comme elle vient.

C’est un livre dense et court (et c’est une qualité), émouvant, qu’on lit une boule au travers de la gorge tout du long. Et même si j’y ai trouvé moins de phrases et d’idées qui me parlaient toutes entières, absolument, que dans “Si peu d’endroits confortables”, il m’a tout de même semblé plein de ces petits bouts de mots et d’instants fragiles, précieux, que l’on veut protéger contre le reste du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *